Dordogne : les sinistrés de la sécheresse de 21 communes invités à réaliser une déclaration.

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 21 communes de Dordogne suite à la sécheresse de 2019. Une première étape pour obtenir une indemnisation.

L’Association nationale des assurés sinistrés sécheresse (Anass) rappelle qu’un arrêté paru au Journal officiel le 25 octobre reconnaît 21 nouvelles communes de Dordogne en catastrophe naturelle « sécheresse » suite aux mouvements de terrains qui s’étaient produits entre le 1er juillet 2019 et le 30 septembre 2019. Un arrêté important puisqu’il permet aux personnes assurées  de faire valoir leurs droits auprès de leur compagnie d’assurance. 

Les personnes concernées ont un délai de dix jours pour faire leur déclaration auprès de leur assurance, à compter du 25 octobre.

Les communes retenues sont : Archignac, Badefols-d’Ans, Le Buisson-de-Cadouin, Calviac-en-Périgord, Campagne, Carsac-Aillac, Les Coteaux Périgourdins, Coux-et-Bigaroque-Mouzens, Etouars, La Feuillade, Lussas-et-Nontronneau, Mareuil-en-Périgord, Nanthiat, Nontron, Pazayac, Saint-Crépin-et-Carlucet, Saint-Cyprien, Saint-Martial-de-Valette, Terrasson-Lavilledieu, Teyjat, Varaignes.

Nombre de communes non éligibles

Il est à noter qu’un grand nombre de communes qui avaient déposé un dossier pour la période de sécheresse du 1er juillet 2019 et le 30 septembre 2019 n’ont finalement pas été retenues en situation de catastrophe naturelle (voir ci-dessous). 

Quoi qu’il en soit, que votre commune soit ou non éligible, l’Anass vous invite à la contacter afin de vous épauler dans vos démarches (procédure d’indemnisation)  ou assister votre mairie pour tenter de faire réviser la liste des communes retenues. 

Anass : 06 40 44 51 20 ; secheresse.anass@gmail.com.

PRESSE SUD OUEST - Le 27/10/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *